Retour

Courses du 26 et 27 juillet 2009

 

 

Zinalrothorn (4221 m)

 

Obergabelhorn (4063 m)

 

 

Zermatt ... il est midi. Nous avalons notre sandwich aussi vite que nous traversons le village. Vite ! Fuyons cet affreux développement touristique pour retrouver le calme de la vrai montagne. Pour une fois, nous pouvons faire les malins, au départ de l'excursion prévu ce week end, aucun téléphérique ni autre petit train-train. Et oui, pour rejoindre la cabane du Zinalrothorn, appelée "Rothornhutte" par les indigènes il nous faudra marcher près de 3 h 30 et avaler 1600 m de dénivelé. De quoi arriver au refuge assoiffés, sous un soleil de plomb, conditions idéales pour déguster une bonne bière face à une brochette de 4000.

 


 

zinal&ober 001 zinal&ober 002 zinal&ober 003 zinal&ober 004
Le Cervin depuis Zermatt Dom, Taschhorn C'est par où ? Cascade creusée dans le relief
       
zinal&ober 005 zinal&ober 006 zinal&ober 007 zinal&ober 008
Hôtel du Trift (2337 m) Le Mt Rose en arrière plan  Pont  fragile ? L'arrivée à la cabane ... quelle soif !!
       
zinal&ober 009 zinal&ober 010 zinal&ober 011

zinal&ober 012

Le Cervin, majestueux ! Rothornhütte Rimpfischhorn  et Strahlhorn
 
Cervin et Obergabelhorn

 

Dimanche 26 juillet 2009 : Zinalrothorn (4221 m)

Les choses sérieuses commencent. Pour éviter la foule de voie normale nous partons vers l'arête sud ouest, la "Rothorngrat" réputée pour être la plus belle course d'arête rocheuse du Valais. Beaucoup de cordée venues de l'autre versant ont la même idée que nous et c'est sur une véritable autoroute que nous terminons l'ascension du sommet.

Le rocher, la vue, l'ambiance ... tout est là ! Une journée en montagne comme on aimerait en vivre plus souvent. De tout cotés le vide est omniprésent, on a l'impression d'être tout en haut d'un pic à brochette. A notre arrivée au sommet, un hélico remonte le long des pentes et  tourne autour de nous comme pour offrir une bouffée d'oxygène à quelques touristes en manque de grands espaces. Ils doivent êtres servis !!

... Et pendant ce temps, au pied de la croix, comme à son habitude Nico m'offre génépi et saucisson. C'est devenu une tradition sur chaque sommet ...4000 ou pas ! On est mieux ici que dans la machine :-)

 

       
zinal&ober 013 zinal&ober 014 zinal&ober 015 zinal&ober 016
       
zinal&ober 017 zinal&ober 018 zinal&ober 019 zinal&ober 020
       
zinal&ober 021 zinal&ober 022 zinal&ober 023 zinal&ober 024
  Cervin et Obergabelhorn    
       
zinal&ober 025 zinal&ober 026 zinal&ober 027 zinal&ober 028
Dt Blanche, Gd Combin, Mt Blanc     Obergabelhorn et Dt d'Hérens au fond
       
zinal&ober 029 zinal&ober 030 zinal&ober 031 zinal&ober 032
       
zinal&ober 033 zinal&ober 034 zinal&ober 035 zinal&ober 036
       
zinal&ober 037 zinal&ober 038 zinal&ober 039 zinal&ober 040
Descente ... ...en rappel La voie normale Nico devant le Mt Rose
       
zinal&ober 041 zinal&ober 042 zinal&ober 043 zinal&ober 044
Descente par la voie normale   Cervin et Obergabelhorn  
       
zinal&ober 045 zinal&ober 046 zinal&ober 047 zinal&ober 048
L'arête Nord Est de l'Obergabelhorn A la sieste !! Gardien des 4000 Le Mt Rose au fond
       

Lundi 27 juillet 2009 : Obergabelhorn (4063 m)

Le réveil sonne à la même heure qu'hier ... 3 h 30 mais la route ne sera pas la même. Sur le chemin de l'Obergabelhorn nous serons que deux cordées, ça change de la veille. J'ai lu hier soir au refuge que cette montagne est souvent classée parmi les plus belles des Alpes et vole souvent la vedette au Cervin tout proche. Dès le départ l'ambiance est majestueuse avec un paysage époustouflant sur toutes les Alpes. De l'Oberland Bernois aux Ecrins l'horizon nous offre un tableau de toute beauté sur des centaines de hauts sommets qui marquent de jolis souvenirs et aussi de beaux projets.

Nous progressons sereinement sur la splendide arête qui domine la face Nord. Malgré quelques passages techniques pas toujours facile à négocier (merci à Nico l'acharné ! ... le génépi donne des ailes), le voyage entre ciel et terre s'achève au point 4063 qui marque le sommet. Le vent est violent et nous ne pouvons rester longtemps ici mais le moment est magique.

La descente jusqu'à la cabane sera longue. La descente jusqu'à Zermatt .... interminable. Mais une fois au cœur du village on a qu'une envie. Remonter.

 

 

       
zinal&ober 049 zinal&ober 050 zinal&ober 051 zinal&ober 052
       
zinal&ober 053 zinal&ober 054 zinal&ober 055 zinal&ober 056
Coup d'œil sur le Cervin La Rothorngrat. Course de la veille   Passages rocheux
       
zinal&ober 057 zinal&ober 058 zinal&ober 059 zinal&ober 060
       
zinal&ober 061 zinal&ober 062 zinal&ober 063 zinal&ober 064
Couleurs sur les Alpes Alpinistes sur l'arête finale Ici on voit bien la trace de montée Un peu de glace pour rafraichir
       
zinal&ober 065 zinal&ober 066 zinal&ober 067 zinal&ober 068
Cordes fixes sur le Gd Gendarme Le Grand Gendarme Les derniers mètres ... ... vers le sommet.
       
zinal&ober 069 zinal&ober 070 zinal&ober 071 zinal&ober 072
Au dessus de la Face Nord   Nico au sommet devant la Dt Blanche Zinalrothorn et Weisshorn en arrière plan
       
  zinal&ober 073 zinal&ober 074  

Texte :  Fabrice BRUN © Skyandsummit.com

Photos et vidéos : Nico HELMBACHER - Fabrice BRUN © Skyandsummit.com

 

 

Merci à tous nos partenaires