Retour

10 août 2008

 

Taschhorn 4491 m

                                                        ... un sommet, un vol et une pensée à Berhault

 

 

IMG_0001 IMG_0002 IMG_0003 IMG_0004 IMG_0005
         

Saas Fee - Alphubel 4206 m - Bivouac Mischabel

L'idée nous a traversé la tête il y a deux ans et aujourd'hui nous pouvons parler d'un vieux rêve. Une ascension suivie d'un vol en parapente peut paraître comme un truc banal pour certains alpinistes, mais quand on manque cruellement de temps il est souvent laborieux de réunir disponibilités - bonnes conditions de neige - vent faible. Ce samedi matin après la traversée du charmant village de Saas Fee nous embarquons dans le métro alpin qui nous dépose en quelques minutes à plus de 3000 m d'altitude. Contraste saisissant entre la douceur du village et le froid des pentes enneigées et encore skiées par de grandes équipes Helvétiques. Nous croisons les alpinistes qui descendent de l'Allalinhorn, ce sommet de 4000 m  dont nous avions volé en 2005 avec Delph, Simon et Vincent ... souvenirs !!

 

IMG_0006 IMG_0007 IMG_0008 IMG_0009 IMG_0010
Ski d'été Foule sur l'Allalinhorn Alphubel - Taschhorn - Dom On croise la foule Le Weisshorn au fond
         
IMG_0011 IMG_0012 IMG_0013 IMG_0014 IMG_0015
         
         
IMG_0016 IMG_0017 IMG_0018 IMG_0019 IMG_0020

 

 

Bivouac Mischabel - Taschhorn 4491 m

Le bivouac ressemble plus à une boite de sardines qu'à un véritable refuge de haute montagne. L'altimètre de la montre affiche 3850 m et les maux de tête confirment tout ça !! Une quinzaine d'alpinistes termine la journée ensemble autour d'un thé ou d'une bonne soupe que chacun se prépare. Ici il n'y a pas personne pour faire à manger et c'est toute la différence entre un refuge et un bivouac. Le gardien de ces lieux est en chacun d'entre nous et tout alpiniste qui passe par là doit en tenir compte afin de pérenniser un certain confort. Le respect des lieux est de mise.

IMG_0021 IMG_0022 IMG_0023 IMG_0024 IMG_0025
Regardez le bivouac dans le col !!    
         
IMG_0026 IMG_0027 IMG_0028 IMG_0029 IMG_0030
       

En cours de soirée un chamois autant curieux que perdu vient nous rendre visite. Nous n'avions jamais vu ce type d'animal aussi haut. Le plus drôle et de le voir utiliser la trace faite par les alpinistes depuis Tasch. Par la fenêtre au soleil couchant nous pouvons voir le Cervin, la Dent Blanche et bien d'autres sommets Valaisans.

Vers 20 h il faut tenter de dormir mais, le sommeil ne sera pas facile à trouver à cette altitude !!! Les premiers se lèvent à 2 h 30 ... Avec Nico nous quittons le bivouac vers 4 h 00.

 

         
IMG_0031 IMG_0032 IMG_0033 IMG_0034 IMG_0035
    Le Cervin au lever du jour    
         
IMG_0036 IMG_0037 IMG_0038 IMG_0039 IMG_0040
         

Nous sommes non loin du sommet quand les premiers rayons du soleil illuminent le Cervin. Le spectacle que nous regardons d'un oeil est vraiment fascinant. Nous n'avons pas le temps de nous attarder face à cette toile naturelle dressée là car, dans ce genre de course il est impératif de ne pas perdre de temps, de "tenir les horaires". Le sommet doit être atteint tôt le matin afin de ne pas laisser la neige se ramollir avec la chaleur de la journée. Ce jour là les alpinistes partis les premiers arrivent vers 6 h. Nous touchons la croix environ 1 heure plus tard et profitons d'une vue époustouflante !!

 

IMG_0041 IMG_0042 IMG_0043 IMG_0044 IMG_0045
La traversée vers le Dom   Notre route !   Retour ...
         
IMG_0046
Retour au bivouac
 

 

Taschhorn 4491 m - Bivouac Mischabel - Alphubel 4206 m

Contrairement à cette nuit, le vent est faible. Au maximum 40 km/h de secteur Nord Ouest mais sur ce sommet même le plus fin des pilote aurait bien du mal à décoller tellement les pentes sont raides. Peu importe, nous avons fait l'ascension en "light" en laissant nos ailes au bivouac, le but est de s'envoler du sommet voisin (l'Alphubel), voisin certes, mais pas si rapide à rejoindre !!!!

Le temps d'une minute, nous accordons quelques pensées à Patrick Berhault que la montagne emmena lors de sa traversée vers le Dom des Mischabel en avril 2004. Son projet était si simple et si compliqué à la fois. L'ascension des 82 sommets de 4000 m en 82 jours et c'est sur ses traces mais dans des délais beaucoup plus longs et sans autant d'engagement que nous marchons aujourd'hui grâce à lui. J'attendais de gravir ce sommet pour lui rendre ce petit hommage et lui dire merci de nous avoir donné cette folle idée de gravir tous ces si beaux sommets Alpins.

Après un dernier coup d'oeil autour de nous pour nous immerger encore un instant dans cet espace majeur nous attaquons la descente de l'arête. Ce retour sera aussi long que l'aller et nous le savons bien !

IMG_0047 IMG_0048 IMG_0049 IMG_0050
On prépare les ailes Taschhorn et Dom Weisshorn et Bishhorn Nico en vol ...
 

Vers 12 h nous sommes au sommet de l'Alphubel sous un vent d'Ouest de 30 km/h environ. Nos nouvelles petites voiles de 16 m² sont des Zakospeed de la marque Dudek ; elles sont très faciles à manipuler dans ce vent fort. Nous allons économiser des heures de descente .... L'instant est magique comme à chaque décollage en haute montagne. Dernier coup d'oeil sur toute l'arête que nous venons de gravir, la voile monte au-dessus de la tête, tout est parfait, quelques pas et c'est l'envol.

IMG_0051

Face au Cervin et tous les autres sommets de 4000 m nous vivons une fois de plus un instant féerique où l'euphorie est difficile à maîtriser. Nous nous posons dans l'herbe grasse de la douce vallée 20 min plus tard après avoir dévalé plus de 2700 m de dénivelé dans un décor tout simplement exquis.

 

IMG_0052 IMG_0053 IMG_0054 IMG_0055 IMG_0056
  Pureté     Taschhorn - Col - Alphubel
IMG_0057 IMG_0058 IMG_0059 IMG_0060 IMG_0061
Cervin - Dt d'Hérens Nico face au Cervin Zakospeed 16 m (DUDEK) Zermatt et le Cervin La fin du vol !

  - La vidéo de ces 2 jours au pays des 4000 - Durée 4 min 49 -

 


 

 

Texte :  Fabrice BRUN © Skyandsummit.com

Photos et vidéos : Nico HELMBACHER - Fabrice BRUN © Skyandsummit.com

 

 

Merci à tous nos partenaires